Dans la même rubrique :

> Notre famille > Statuts > Extraits

ASSOCIATION PRIVÉE DE FIDÈLES
"FAMILLE BÉNÉDICTINE DE LA MISÉRICORDE"

STATUTS

Article 1 : OBJET

Il est formé entre les personnes adhérentes aux présents statuts, une Association Privée de Fidèles ayant pour titre : "Famille bénédictine de la Miséricorde", établie 1, chemin du Coin du Bas à Montmahoux (25270), diocèse de Besançon.
Dans ce temps où Dieu veut répandre Sa miséricorde, les membres de l’Association désirent adorer Jésus dans Son Eucharistie, accueillir et annoncer les flots de miséricorde jaillissant de Son Cœur.
C’est une Association Privée de Fidèles suivant les termes des canons 322 §1 et 2 du code de Droit Canonique, érigée par l’archevêque de Besançon.

Article 2 : BUT

Cette Association Privée de Fidèles est fondée en vue de devenir Association Publique de Fidèles pour être reconnue, en ce qui concerne les consacrées, Monastère sui juris.
L’Association puise son inspiration dans la Règle de saint Benoît.

Article 3 : VIE DES MEMBRES

Il existe deux types de membres :
A - Les premiers sont des femmes qui désirent se consacrer à Dieu par des vœux privés en observant les conseils évangéliques (chasteté, pauvreté et obéissance) selon la spiritualité bénédictine, sans activité pastorale ou apostolique ordinaires.
Ces consacrées, selon la Règle de saint Benoît qu’elles veilleront à étudier et à écouter (cf. Règle de saint Benoit 66,8) chaque jour, vivent en communauté (cf. RB 1,1-2).
Elles portent un habit s’inspirant de l’habit monastique, signe de leur consécration, et peuvent avoir le titre de sœur.
B - D’autres membres sont associés par une vie de communion et de prière, voulant participer aux activités de la communauté et vivre de la spiritualité de la communauté dans leur vie quotidienne.

A - Les sœurs consacrées

1 – VIE LITURGIQUE

Elles célèbrent la liturgie monastique des Heures et ont une heure d’adoration du Saint Sacrement chaque jour.
Elles sont tenues de participer à l’Eucharistie chaque dimanche et jour d’obligation, et les autres jours dès que cela leur est possible.
Elles s’engagent à prier particulièrement pour le Saint Père, l’évêque de leur diocèse, les prêtres, et à toutes leurs intentions.
Elles se remettent entre les mains de la Vierge Marie, afin de tout recevoir du Christ par elle et de tout faire avec elle pour l’offrir au Christ et par le Christ au Père.
Elles prennent un temps de Lectio divina chaque jour (cf. RB 48) ainsi qu’un temps de formation théologique et spirituelle, indispensables à une vie de prière.

2 – VIE DE TRAVAIL

La responsable organisera la vie de la communauté en particulier par la nomination des responsables aux offices.
Les sœurs consacrées assurent un travail manuel et intellectuel pour gagner leur vie (cf. RB 48,8) dans un climat de silence et un esprit d’humilité.
Elles assurent un accueil (cf. RB 53) pour ceux et celles qui souhaitent se ressourcer spirituellement dans un climat de paix et de silence. L’hospitalité est exercée de manière désintéressée, chaque personne accueillie participant aux frais selon ses possibilités.
Elles auront souci de partager avec ceux qui sont dans le besoin.

3 – VIE QUOTIDIENNE

On veillera à ce que la journée soit partagée entre la prière personnelle et communautaire, et le travail confié à chacune (cf. RB 48). On aura souci de vivre sobrement donnant un témoignage de la pauvreté évangélique.
Dans la vie communautaire, on veillera à donner un témoignage de l’amour fraternel (cf. RB 72).
Chaque sœur consacrée sera tenue à obéir à la responsable, les unes vis-à-vis des autres (cf. RB 71,1-2), à la Règle de saint Benoît et aux présents statuts.
Sera ajouté un coutumier apportant les précisions requises par l’expérience, qui sera approuvé par la communauté.
En accord avec la responsable, un accompagnateur spirituel est nommé par l’évêque pour aider le cheminement de la communauté.

4 – LA FORMATION À LA VIE MONASTIQUE

Les femmes qui souhaiteraient rejoindre la communauté feront un temps de probation d’au moins deux ans. Au bout d’au moins 9 mois, elles recevront l’habit de la communauté en signe de consécration et pourront porter le titre de sœur.
La responsable assurera leur formation ou les confiera au soin d’une sœur consacrée "apte à gagner les âmes" (RB 58,6).
-  Premier engagement
Au moins un an après avoir pris l’habit de la communauté, elles feront leur premier engagement qui sera reçu par la responsable pour une durée d’au moins trois ans.
Elles promettront en écrivant une charte sous la forme suivante (cf. RB 58,17) :
En présence de Dieu, de la Vierge Marie et de tous les saints, moi, X, je promets stabilité, conversion de vie et obéissance selon la Règle de saint Benoît et les présents statuts, entre les mains de Soeur X, responsable de la communauté, et devant tous les fidèles présents.
-  Engagement définitif
Après au moins trois ans d’engagement temporaire, elles pourront être admises à l’engagement définitif par la responsable, après consultation de la communauté.
Elles feront leur engagement définitif sous la même forme que le premier, en spécifiant : "je promets pour toujours…"
...

B - Les membres associés

Les membres associés sont admis par la responsable après consultation des membres de l’Association.
Ils se réunissent au moins une fois par an sur invitation des sœurs consacrées au Monastère de Montmahoux pour un week-end d’étude et de réflexion, afin de faire vraiment corps entre eux et avec les sœurs consacrées. Tous avancent ainsi ensemble (cf. RB 72, 12), sous la conduite du Christ et de l’Evangile (RB prol.49), attentifs aux appels de l’Esprit sur leur famille tout entière.
Une retraite de trois ou quatre jours sera proposée chaque année.
Ils s’engagent
-  à prendre régulièrement un temps de prière et/ou d’adoration afin de puiser dans le Cœur de Dieu la force de participer, chacun selon ses dons propres, à la nouvelle évangélisation dans l’esprit de saint Benoît
-  à poser des actes de miséricorde
Ils ont à cœur d’être en relation fréquente avec les sœurs consacrées afin que ces échanges fassent progresser les uns et les autres sur le chemin de la sainteté.
Ceux qui le souhaitent peuvent s’engager après un temps de noviciat dans cette communion spirituelle avec le monastère.
Tout membre associé demeure libre, après mûre réflexion, de quitter l’Association après en avoir averti la responsable.
...

SPIP | mentions légales | | Suivre la vie du site RSS 2.0